Est-ce que le jeûne et la maternité sont compatibles?

En ce moment, mon mari ne mange plus rien. Il a entamé une période de jeûne où il se nourrit exclusivement de jus de légumes. Ceci n’est que temporaire, bien logiquement, et a un but bien précis.

Il faut dire que depuis quelques mois, il se nourrit de plus en plus sainement, ensemble avec moi, mais il n’arrive pas à profiter des bienfaits dont moi je jouis (plus d’énergie, meilleure mine et – important pour lui – perte de poids). Du coup, il a choisi une méthode assez radicale pour remettre son système à zéro, suite au visionnage du film “Fat, Sick and Nearly Dead” de Joe Cross: le jeûne hydrique.
Ce jeûne hydrique est très populaire dans les pays anglo-saxons, sous le nom de “juicing”. Il s’agit de se nourrir exclusivement de jus de légumes produits par une machine qui extrait ce jus à froid et de boire ceux-ci avec une grande quantité d’eau (et éventuellement de thé vert). Ce jeûne est limité sur la durée, allant de 1 à 30 jours (Joe Cross l’a fait sur une période bien plus prolongée mais pour des raisons bien spécifiques).

Le but de mon mari? Nettoyer son système et perdre du poids.
Est-ce que ça marche? Oui! Il a perdu environ 7 kg en 10 jours et a eu un gain d’énergie suite à sa première période de 2 semaines. Et, plus important pour moi que pour lui: son système réagit de façon différente à la nourriture! Après ses deux semaines, il a beaucoup moins envie de nourriture malsaine et mange la moitié de ce qu’il avait l’habitude de manger (c’était un gros mangeur).
Est-ce que c’est dangereux? Non pas du tout, tant que c’est fait de façon intelligente. Il absorbe tous les nutriments des légumes (et quelques fruits) et ne manque donc pas de vitamines/minéraux/… La seule chose qu’il ne mange pas sont des protéines et des fibres et cela n’est que temporaire. On pourrait faire la comparaison avec un régime végétarien/végétalien.
Est-ce qu’il y a des inconvénients? Oui, il a une haleine de chacal 🙂 Et, en étant honnête, il n’a pas vécu le regain d’énergie et de bonne humeur dont on parle sur différents sites internet. Il était de très mauvaise humeur pendant plusieurs jours. Aussi, je n’ai pas beaucoup de temps avec mon mari car il passe bon nombre de son temps à préparer ses jus. Faire jusqu’à trois litres de jus par jour prend un certain temps… Par contre, il n’a pas souffert de maux de tête dont certaines personnes parlaient. Un dernier inconvénient sont les achats: 50 tomates, 30 concombres, 50 oranges,… c’est beaucoup à transporter! Ca n’est pas plus cher que les achats habituels (pas de viande, pas d’oeufs, pas de noix,…) mais c’est plus lourd 🙂

Au début, j’avais choisi de faire ce régime ensemble avec lui, pour l’encourager. Mais au final j’ai décidé de ne pas le faire pour ne pas créer une situation familiale où les deux parents se nourrissent uniquement de jus et notre fille se nourrit de solides. Les repas en famille sont importants chez nous et je ne trouvais pas cela compatible avec les jus.

juice_fasting

Par contre, au même moment, La Pin Up Bio a posté un billet très intéressant au sujet de son jeûne à elle. Non pas un jeûne hydrique, comme mon mari mais un jeûne …. bah un jeûne jeûne où elle ne mange pas pendant plusieurs jours. Dans son billet “Au secours, je ne mange plus depuis 4 jours“, elle décrit son habitude du jeûne régulier. Elle explique que

NON nous ne sommes pas des robots qui devons manger de façon constante jour après jour peu importe votre état physique ou émotionnel car en faisant cela vous vous déconnectez de vos sensations et surtout celle de la satiété et de la faim.

Et personnellement je suis plutôt d’accord avec la Pin Up. En regardant nos ancêtres (restons Paléo, n’est-ce pas?), on peut concevoir que le corps humain est évolué vers un système qui vit une alternance de périodes d’abondance et de périodes de privation. Sauf que aujourd’hui nous avons la chance de vivre dans cette ère moderne où l’abondance est… bien abondante. Décider de jeûner de façon régulière pourrait donc être considéré comme étant un choix valable pour aider notre corps à mieux se reconnecter avec notre génétique humaine. Je ne suis pas trop dans les explications scientifiques, pour ceci, je vous laisse dans les mains compétentes de Julien chez Régime Paléo mais les bienfaits du jeune (court et long) sont légion. Comme d’habitude, le jeûne va à l’encontre de tout ce qui nous est instruit à la télé et dans les journaux/magazines,… mais bon, bienvenue chez le monde à l’envers du Paléo 🙂

Entre ce que fait mon mari et l’expérience très intéressante de la Pin Up Bio, je me suis demandé si ça ne serait pas une bonne idée de jeûner moi-même. Et si ça serait réalisable? Et bien raisonnable… est-ce que c’est une bonne chose que de me montrer à ma fille que je ne mange pas pendant plusieurs jours? Est-ce que j’aurais assez d’énergie pour vivre ma vie active de maman (le square, le sport, les histoires au lit, me défouler en vélo,…)?

La réponse, je l’ai trouvée, comme d’habitude, dans mes instincts… Sans le savoir, je pratique déjà le jeune assez régulièrement. Pas comme mon mari ou pas comme la Pin Up, qui l’ont fait de façon assez radicale mais à ma façon à moi, en écoutant mon corps.

En fait, chaque jour, je finis ma journée en dinant entre 19h et 20, et je la commence par un petit déjeuner naturellement vers 10h – 11h. Ce qui est en accord avec ce qu’on appelle le “jeune intermittent”; alterner 14 heures de jeûne (16 heures pour les hommes) avec 10 heures de nutrition (8 pour les hommes). Ce type de jeûne a même un nom: “Lean Gain” (les labels sont partout, heh) et est surtout bien pour les gens comme moi, qui vivent sous des rythmes de vie assez strictes et qui combinent leurs choix de nutritions avec une pratique du sport régulière. Et comme la rentrée est là, ma reprise de la musculation est inévitable 🙂
Cette façon de jeuner n’est pas du tout une contrainte pour moi. Je ne fais qu’écouter mon estomac; je mange quand j’ai faim. Je mange ce dont j’ai envie, je mange aussi tranquillement que je le veux. Deux repas et demie par jour semble être ce dont j’ai besoin en ce moment.

Tout ça pour vous dire que mon mari jeune de façon extrême et très organisée et que moi, à ma propre grande surprise, je jeune également! Sans avoir rien planifié, j’ai juste écouté mon corps, les signaux que celui-ci émet et je les ai suivi. Ma fille voit en effet que je ne mange pas trois repas par jour mais elle voit également que je le fais par respect pour mon propre corps. Je ne la forcerai jamais à jeuner mais je ne la force pas à manger non-plus. Si elle n’a pas faim, cela ne me pose pas problème qu’elle saute un repas. Je serais bien mal placée pour l’en empêcher 🙂

Les trois personnes qui jeunent (mon mari, la pin up et moi), le font par instinct, par choix informé et en sont très heureux! Comme quoi, la clé de tout succès reste de s’écouter soi-même!

Plus d’informations au sujet du jeûne chez Mark Sisson:
Quelle méthode choisir?
Le jeûne et les femmes” – je suis peut-être féministe mais biologiquement, l’homme et la femme ne sont pas construits de la même façon et c’est bien fascinant!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s