L’art d’inviter une copine pour un goûter Paléo

Quand on suit le mode de vie Paléo, on passe souvent pour une extra-terrestre. Pas de céréales, pas de fromage, pas de cookies… pfff… quand j’ai commencé à parler de mon nouveau mode de vie, mes amies ont très vite craint le pire au moment où je les invitais. Elles s’imaginent que je leur servirai du jus d’asperge avec un cookie au chou-fleur.

Hah! Quelle imagination!

Dur dur d’éduquer ceux que l’on aime! En effet: ce n’est pas parce qu’on suit le mode de vie Paléo qu’on vit une vie sans goût et sans plaisirs. Au contraire! Voici quelques idées très basiques mais qui se sont avérées indispensables pour rendre mes goûters entre copines irrésistibles.

La bonne boisson

Commençons par les bons mots: quand on invite une copine, on ne l’invite pas pour le goûter. On l’invite à prendre un thé. Certes, c’est aux alentours de 16h et on en profite pour gourmandiser quelques friandises mais au delà de 12 ans, on n’appelle plus ça un “goûter”, on appelle ça “prendre un thé”.

Et quand une copine vient prendre un thé, en bonne femme des cavernes, on ne peut pas lui proposer une marque de supermarché. Ni une marque de thé de supermarché surclassé (mais si, ces marques aux goûts bizarres qui ont de jolis noms exotiquement absurdes et de belles boites). On ne peut qu’offrir un bon thé ou une bonne tisane de qualité, en vrac bien logiquement.

On peut en profiter pour étaler notre connaissance fraîchement acquise: “Tu as envie de quoi? Tu es stressée? Oh je te sors un peu de camomille. Ah, tu as mal au ventre en fait? Attends je te prends plutôt de la badiane. Ah mais si c’est à cause de tes règles, attends j’ai une nouvelle infusion à la reine des prés tu vas allez mieux en deux temps trois mesures… Dis je t’ai déjà parlé de la coupe menstruelle?!”

Ca fonctionne aussi pour le bon café qu’on moud fraîchement sous les yeux ébahis de la-dite copine.

Petit bonus: les gens ne savent pas quoi offrir aux filles Paléo, les vrais amis voulant vraiment faire plaisir en évitant d’acheter ce qui ne rentre pas dans notre style de vie. Du coup, je me fais toujours offrir du thé! Qu’à cela ne tienne, ça me permet d’inviter plus d’amies!

Notre arme secrète: que de bonnes choses qui – oh mon dieu! – sont aussi super saines!

Du chocolat

“Quoi? Mais le chocolat c’est Paléo? Mais je savais pas, dis donc!!”
“Ah mais sisi, c’est Paléo. Mais uniquement avec une teneur minimale de 70% de cacao, enfin tu vois ce que je veux dire: du chocolat noir quoi. Et en modération bien sûr”
“Ah oui mais moi, je peux pas… le chocolat noir c’est tout juste trop amer.”
“Hmmmm… j’imagine que tu parles du chocolat de supermarché? Attends, je te fais goûter un petit quelque chose: chocolat noir à 76% avec des éclats de noisette. Producteur de la région, tu vas me dire ce que tu en penses!”
– plus de réponse car mon amie a découvert le vrai bonheur d’un chocolat de qualité, qu’elle déguste avec plaisir en petite quantité car en manger trop, ça serait criminel –

Grâce au chocolat, j’ai réussi à convaincre une bonne partie de mes amies que parfois il vaut mieux investir un peu plus d’argent dans un produit local de qualité. J’en ai vu fondre plus d’une, vous savez!

Les gourmandises “oh tu en veux?!”

Il est temps pour le coup de grâce:

Avec beaucoup de nonchalance, posez plein de petites choses à manger sur table. Essayez de choisir de jolis récipients, les filles qui aiment prendre le thé aiment la jolie décoration.
N’hésitez pas à mettre une floppée de choses différentes: plus il y a de variation sur table, plus il y a de chance que votre invitée va redécouvrir un plaisir oublié: noisettes, fruits secs ou frais, réglisse…

Forcément, au début, votre amie se dira que ce n’est pas un brownie ou un cookie au chocolat multicolore et elle va regarder tout ça d’un air poliment amusé mais tout de même dédaigneux.
Qu’à cela ne tienne, le jeu n’est pas fini! C’est à vous, maintenant, de manger sans vous retenir et en toute normalité cette délicieuse pomme ou ces noix de cajoux qui vous font de l’oeuil.
Votre amie, par politesse, se joindra à vous pour un petit coin de noisette et HOP le tour sera joué! Et bien oui, notre bonne amie avait oublié un détail dans le mode de vie Paléo: on ne choisit que des produits de qualité! Une amande bien choisie ne peut que surprendre la demoiselle habituée à l’amande un peu pourrite du supermarché (oui j’en veux aux supermarchés, on se demande bien pourquoi?!)

Et vous verrez, petit à petit votre amie se décontractera et découvrira qu’il ne faut pas forcément siéger à la table du Pays des Merveilles pour profiter d’un bon thé entre copines. Parfois, il s’agit juste de deux ou trois produits de qualité pour succomber à un plaisir bien plus réel que celui proposé par les produits trop-plein de sucre.

Advertisements

One thought on “L’art d’inviter une copine pour un goûter Paléo

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s