Le Paléo plus en détail

Le Paléo est un mode de vie qui est adopté par des gens à la recherche d’une meilleure qualité de vie. Les gens qui vivent selon ce mode de vie vont souvent à l’encontre des idées reçues et reconsidèrent leur nutrition, leur façon de faire du sport, apprécient la pensée positive et réorganisent leur vie suite aux bienfaits qu’ils éprouvent en suivant ce style de vie.

Le terme “Paléo”, s’inspire de l’ère Paléolithique (période qui couvre environ 99% de l’histoire humaine, allant de 2.6 millions d’années à environ 10 000 ans avant notre ère); c’est pour ça que le mode de vie Paléo est parfois aussi appelé “Régime Ancestral”.

Alimentation

Le régime alimentaire Paléo n’est pas un régime amincissant. La perte de poids n’est considéré que comme un symptome. Le but de l’hygiène de vie Paléo est de ré-aligner la nourriture avec nos besoins physiologique.
En gros  “Le modèle Paléo est riche en graisses, modérément riche en protéines et plutôt pauvre en glucides” 150092_10152277973239351_243502278_n(“[The Paleo] Blueprint is a high-fat, moderate protein, fairly low-carb diet”  – Mark Sisson  The Primal Blueprint).

Ce fameux régime Paléo que je tente d’incorporer dans ma vie, c’est celui du bon sens:  “Le Paléo c’est la SEULE approche nutritionnelle qui collabore avec vos gènes pour
vous aider à rester mince, fort et énergique”.
(“Paleo is the ONLY nutritional approach that works with your genetics to help you stay lean, strong and energetic” – Rob Wolf What is the Paleo Diet?).

Le principe de départ prend le corps humain et se pose la question: quelle est la nourriture qui correspond le plus à nos besoins biologiques?
Remettre les pendules à l’heure et reconnaître que “se nourrir” veut dire bien plus que “manger”; se nourrir c’est aussi et surtout absorber des composants qui couvrent les besoins physiologiques de notre corps. Pour ce faire, le régime Paléo tente d’imiter le régime alimentaire des fameux “Hunter/Gatherer” chasseurs/cueilleurs de la période pré-agricole de notre histoire humaine.

Il faut avouer qu’il y a une certaine logique: le tigre mange de la viande depuis des millénaires et il s’en porte plutôt pas mal. Les vaches qui mangent de l’herbe sont en meilleure santé que celles qui mangent des céréales. Et les humains… et bien l’homme moderne a pris l’habitude de transformer sa nourriture. Et c’est justement ces transformations peu naturelles qu’on veut éviter en mangeant Paléo.

Quels aliments ne font pas partie de l’alimentation Paleo?

Le gluten et les céréales
Les céréales ne sont pas paléo pour deux raisons:
1. elles contiennent beaucoup trop de glucides raffinées
Notre corps n’est pas fait pour absorber de telles quantités de glucides. Même si on chante les éloges des “sucres lents”, dès qu’on a plus de 1 gr de sucres dans le sang, l’insuline s’active dans notre corps et tout est mis en oeuvre pour stocker l’excès de sucre sous forme de graisse dans toutes nos cellules.
2. la présence de gluten dans bon nombre de céréales (blé, l’avoine, orge,…)
Le gluten est une association de protéines insoluble du grain qui donne des propriétés visqueuses et élastiques à la farine. C’est un produit qui rend la pâte à pain élastique et pétrissable. Il n’y a aucun apport nutritif dans le gluten. Mais ce qui est embêtant, c’est que le gluten s’attaque à la paroi de notre système digestif, qui nous est quand-même très chère. Une fois la paroi de notre système digestif compromise ou enflammée, on n’arrive plus à absorber correctement les nutriments essentiels.

*** Depuis que moi j’ai fortement limité le gluten, je ne suis quasiment plus jamais ballonnée, par exemple. Je n’ai plus de crampes à mon sphincter aussi. ***

Les produits laitiers
Sauf le lait maternel, bien sûr. Ici on parle de lait de vache. Bon, allez pour faire vite: pourquoi un animal aurait envie de boire le lait d’un autre animal? Pourquoi un bébé éléphant boirait du lait d’ânesse? Pourquoi un bébé dauphin boirait du lait de truie?!! Et pourquoi un adulte humain boirait du lait… tout court…
La question est sensée car le lait maternel apporte toute la nutrition & les anticorps dont un enfant en bas âge (jusque vers 4-5 ans) a besoin, que ça soit en nutrition unique ou en complément alimentaire. Mais au delà de cette période: à quoi bon boire du lait?
Comme le lait de vache n’est pas un aliment conçu pour être consommé par les humains, forcément, les effets secondaires sont légions: diabète, ostéoporose, acné, dérèglements hormonaux,…
Et, même si le lait de vache est riche en calcium, ce n’est pas pour autant qu’on l’absorbe correctement. Et ne parlons même pas de la qualité de nos laits industriels bardés d’antibiotiques et d’hormones de croissances.

*** Depuis qu’on a arrêté les produits laitiers, j’ai une peau rayonnante. Je mange du fromage une fois par mois maintenant, quand j’ai des envies au moment de mes règles. Hormis ça: plus rien! ***

Le sucre
Le sucre raffiné, que l’on trouve dans notre nourriture moderne, n’est pas un produit qui existe dans la nature. Le fructose, le glucose,… oui, on les trouve dans bons nombres de fruits, de légumes, de miels,… et peuvent être consommés avec modération. Le sucre que l’on trouve dans nos fruits est accompagné les fibres qui y sont associés. Du coup, l’absorption est lente et on évite les pics d’insuline que provoquent par exemple une dizaine de chouquettes. Quand on mange trop de sucre, le pancréas s’affole et l’insuline se dérègle. On se retrouve avec trop d’insuline dans le sang. Le but de l’insuline est de livrer les bons nutriments au bon endroit. Quand le pancréas voit une masse de sucre (pure de surcroît) débouler dans notre sang, il balance une avalanche d’insuline qui n’a qu’une envie: vider le sang du sucre pour le livrer aux cellules. Ca crée deux choses: un massif coup de barre à court terme (suivi d’une crise d’hypo) et un gros/gras postérieur à long terme.

*** Depuis que je mange tellement moins de sucre raffiné, je suis moins agressive et mon énergie se régule sur toute la journée bien plus facilement. Je dors également mieux et avec moins de cauchemars. ***

Le lol du truc!
“Oui mais moi je ne peux pas me passer de… mes pâtes, ma religieuse, mon bol de lait,…”
Comme les nutritionnistes ont bien fait leur travail, n’est-ce pas? Nous sommes accros. Et sans même le savoir. Que ça soit de façon psychologique ou physique, l’addiction est belle et bien là. Et on trouve du sucre, du gluten et du lactose partout: du caramel dans nos pizzas, du lactose dans nos saucissons, du gluten dans nos bouillons déshydratés,… C’est décourageant de se voir confrontés à autant de fourberies alimentaires!

Quels aliment aime-t-on manger en Paléo?porte clé

Les légumes-feuilles
Personne n’est jamais tombé malade d’avoir mangé trop de légumes. Personne n’est devenu obèse en mangeant trop de soupe aux épinards, ni en ingurgitant trop de carottes.  Si l’être humain ne devait se nourrir que d’un seul type d’aliment, je pense que le légume serait un bon choix. On y trouve beaucoup d’éléments utiles: vitamines, minéraux, oligo-éléments, anti-oxidants,… rien pour déplaire, tout pour prospérer. Je ne pense pas que j’ai besoin d’expliquer que les populations qui mangent le plus de légumes sont ceux qui ont le moins de maladies graves et chroniques, que les populations qui mangent le plus de légumes vivent plus longtemps, ont moins de cancer et ont plus d’énergie. Voilà de l’argument Paléo en toute splendeur.
Attention parce que pomme de terre & légumineuses ne sont pas de légumes! Ceux-ci sont proscrits car sont trop riche en amidon et amidon = trop de glucides. En plus ils contiennent des lectines, qui empêchent l’absorption de certains nutriments.

Les fruits
Très sucrés mais tellement bons ^^
Le petit frère fripon des légumes. Les même bienfaits que dans les légumes mais sans négliger la présence de sucres quand-même. A consommer avec modération.

Les huiles
Le gras… c’est la vie. Oui, mais le BON gras! Ces gras qui existent dans la nature; de la graisse d’olive, de coco, d’avocat. Pas de la fausse graisse de tournesol par exemple. Ici on joue avec les fameux Oméga 3 et Oméga 6 qui sont en parfait équilibre dans les “bonnes graisses” et en déséquilibre dans les autres. Les explications les plus claires et nettes se trouvent sur le blog du Régime Paléo.

Les noix & les graines
Ici aussi, ce qui nous fait rêver, en Paléo, c’est le gras que l’on trouve dans les noix. Le gras ne fait pas grossir, au contraire c’est le carburant premier du corps (au contraire du sucre). Si le gras n’était pas primordial pour notre survie, on ne le stockerait pas si facilement dans notre corps. Le corps n’est pas con, il met de côté ce dont il a impérativement besoin en cas d’urgence. Et ce dont il a besoin, c’est de gras.
Les noix & les graines sont des super-aliments; on dirait une puce d’ordinateur. C’est minuscule mais c’est sur-surblindé de minéraux, bonne graisse, anti-oxydants,…

Les protéines animales
La controverse des protéines animales. Sont-elles bien nécessaires?  Sommes-nous vraiment omnivores? Dans le régime Paléo, on reconnaît la nécessité des protéines animales en tant qu’éléments constructif de notre corps. On a besoin de construire un truc? On mange des protéines. Végétales ou animales. Mais animales aussi. En mangeant des protéines animales, on recherche de la niacine, des acides aminés, du fer, du magnésium,… qu’on trouve très difficilement dans les plantes.

Après, quand on pousse les choix Paléo un peu plus loin, on ne se soucie pas uniquement du choix de nourriture mais également de la qualité de nos aliments. Beaucoup d’adeptes du Paléo prennent soin de contrôler l’origine de leur viande en s’assurant que les animaux ont été bien traités. Acheter des poulets élevés en liberté plutôt qu’élevés en plein air, par exemple (pareil pour les oeufs). On peut suivre le régime Paléo par envie de nutrition saine mais moi je préfère choisir une approche plus holistique du Paléo, en me souciant de l’impact environnemental de l’élevage bovin ou en me souciant du bien-être des animaux.

En savoir plus:

En français

http://regimepaleo.wordpress.com

http://www.paleofrance.com

En anglais

http://www.marksdailyapple.com

http://thepaleodiet.com/

http://robbwolf.com/

http://nomnompaleo.com

Advertisements

2 thoughts on “Le Paléo plus en détail

  1. jefaismaison says:

    Bonjour, je suis en train de commencer un régime paleo (depuis cet été en fait), j’ai quand même du mal à m’y tenir complètement. Ton blog est un des rares sur le sujet que j’ai trouvé ! J’ai moi même un blog mais pas (encore?) paleo.
    Par rapport à ton résumé, j’ai juste l’impression que Mark Sisson a un peu évolué sur les pommes de terre, car il semble qu’elles soient acceptables dans un régime paleo (sans la peau), avec modération quand même sauf si on fait beaucoup d’exercice physique.
    Et sinon, pour ce qui est des graisses, l’huile de coco a le vent en poupe, mais cela reste cher et pas très local. Pourquoi ne pas réhabiliter chez nous des graisses animales telles que la graisse de canard par exemple, pas mal pour la cuisson à la poele ? Nos collègues anglo saxons ne connaissent peut être pas. Nos ainés utilisaient du saindoux… pas sure qu’on puisse en trouver facilement de nos jours. Les graisses saturées ne sont pas mauvaises pour la santé contrairement à ce qu’on pense souvent. En tout cas c’est ce que j’ai pu lire.
    Bonne chance pour le blog !
    Julie

    • Ilse says:

      Bonjour Julie,
      Figure-toi que ton commentaire m’est arrivé quand je faisais la file d’attente chez le boucher. Tu peux t’imaginer que je lui en ai parlé et je suis rentrée avec une petite boite de graisse animale et le sourire aux lèvres 🙂

      Merci pour ta suggestion, c’est en effet tout à fait sensé d’utiliser de la graisse animale plutôt que du beurre de coco. Parole paléo et locavore 🙂

      Prochaine étape: aller avec mon petit bocal en verre chez le boucher pour acheter ma graisse, ça m’évitera le contact avec le plastic. Et je comparerai bien les prix entre le beurre, le coco et la graisse. Bref, une nouvelle recherche approfondie s’impose!

      Merci beaucoup en tout cas pour ton excellente suggestion! On est là pour apprendre!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s